Micheline Dax

Micheline dax 1

Artiste de variétés, artiste de théâtre de boulevard et cinéma, sans oublier la télévision dont elle fut une grande voix, et le visage de jeux à succès.

Micheline avait deux grains, une de voix et un de folie, qui l'ont tous deux distinguée dès son plus jeune âge et jusqu'à ses derniers jours. Le premier embarrassa très tôt l'enfant timide qu'elle était. Difficile alors d'assumer cette voix " grave, insolite, qui détonnait, tranchait, dans le concert des timbres haut perchés des autres ". Surtout quand son père s'en servait pour lui faire la leçon. " J'avais à peine dix ans que papa m'obligeait, pour me punir de quelque peccadilles, à répondre au téléphone, instrument qui me causait une terreur insurmontable ", racontait-elle dans ses mémoires intitulés Je suis gugusse, voilà ma gloire. Je savais que j'aurai à affronter, neuf fois sur dix, en réponse à mon "Allô " pourtant timoré, le redoutable " Ca va mon vieux ? ". On me prenait pour mon frère - et même mon père. Croyez-moi, à dix ans, c'est traumatisant ". Mais cette petite fille réservée, à la grosse voix qui fera plus tard sa gloire, avait parfois des quarts d'heure de folie imprévisibles. " C'est son grain ", disait-on dans sa famille. Un pouvoir mystérieux qui, durant quelques minutes, lui donnait une assurance inconnue jusqu'alors, qu'elle employait à faires rire ses camarades. Au point de devenir quelqu'un d'autre, " quelqu'un tout court ". Elle se souviendra même  d'une anecdote qui disait tout : " Un jour qu'à l'école j'exerçais ce talent putatif, la surveillante générale nous surprit, mon public et moi, et elle proféra ce qu'elle tenait pour une malédiction : " Mademoiselle, vous finirez sur les planches ". Et sa colère redoubla quand je répondis : " Dieu vous entende ".

La petite Micheline, qui vit son premier spectacle à 3 ans, rêva très tôt de théâtre, dans le secret de son journal intime. Elle enviait les acteurs-chanteurs, " capables de créer cette magie du son, du rêve, et de la joie ". Sans savoir que quarante ans plus tard exactement, ce serait elle qui triompherait en incarnant Metella dans La Vie parisienne d'Offenbach, avec la compagnie Renaud-Barrault. Et s'imposerait comme l'une des plus grandes figures du théâtre de boulevard.

 

Micheline Etevenon naît le 3 Mars 1924 à Paris, dans le 9ème arrondissement.

Micheline Etevenon naît le 3 Mars 1924 à Paris, dans le 9ème arrondissement. Dès sa prime enfance, elle s'intéresse au chant. A 3 ans je chantais les opérettes que j'entendais. J'adorais cela ". Malgré sa précoce voix grave, elle chantait telle une soprano flûtée, à l'aise dans lea aïgus. Elle travaillera d'ailleurs avec une artiste de l'Opéra de Paris, jusqu'à être engagée par le célèbre compositeur Henri Dutilleux à la Radiodiffusion nationale ... dans la catégorie folklore.

Alors qu'à 20 ans elle suit le cours de théâtre de René Simon, et se destine à user de sa gravité vocale en tragédienne, son allure piquante, sexy même, l'oblige à emprunter le boulevard. En 1946, elle intègre les Branquignols, la troupe de musiciens et chansonniers tout juste créée par Robert Dhéry et Colette Brosset. Deux ans plus tard, elle partage l'affiche de leur premier spectacle, écrit par Francis Blanche, au théâtre de la Bruyère, à Paris. Avec les Branquignols, j'allais commencer à rire et ne plus cesser, dira-t-elle. A faire rire aussi, jusqu'aux larmes. Car en parallèle de son tour de chant, qui remplit les cabarets parisiens,en 1951/ Micheline brûle les planches du théâtre qui déride les foules, côtoyant Louis de Funès et Jean Carmet (Vache de mouche en 1951), Jean Rochefort et Roger Carel (Champignol malgré lui en 1959).

Micheline dax et Roger Carel

A partir des années 1960, en pionnière, elle donne de sa voix modulable à l'infini à la télévision.

Grâce à l'émission Au théâtre ce soir, qui diffusait souvent ses pièces, et surtout en assurant ses premiers doublages, notamment de la vache Azalée qu'elle

" incarnera " durant cent cinquante épisodes du Manège enchanté à partir de 1964. Les enfants téléphages des années 1970 se régaleront ensuite ensuite de ses doublages de Titus le petit lion, de l'ours Paddington et bien sûr de miss Piggy dans le Muppet Show ( 1977- 1981 ). On le sait moins, mais au cinéma, elle doubla Cléopâtre et Bianca Castafiore, dans des opus animés d'Astérix et Tintin, ainsi que des personnages d'Orange mécanique et Barry Lindon, deux chefs-d'oeuvres de Stanley Kubrick. " Une charmante anglaise était à chaque fois en studio, au téléphone ave emploi de doubleuse ne l'empêchera pas de montrer sa bobinec Kubrick, qui nous donnait ses directives en direct ! " se souviendra-t-elle Cet emploi de ne l'empêchera pas de montrer sa bobine rieuse au cinéma, Chez Jacques et Jean Becker, Sacha Guitry ( si Paris nous était conté ),et beaucoup plus tard avec Tonie Marshall ou Bruno Podalylès Mais aussi à la télévision, en particulier dans des jeux,  du Francophonissime son préféré, à l'Académie des 9 , en passant par les jeux de 20 heures.

Micheline dax et son mariMicheline Dax et son mari

Micheline avait tellement de talents que l'on a gardé le plus étonnant pour la fin : siffleuse.

Micheline dax 2

 Elle fut d'ailleurs très tôt engagée comme " instrumentiste " dans des orchestres. Elle a sifflé notamment au générique de Crésus de Jean Giono ( 1960 ) sur l'aria Dax écrit pour elle par William Sheller (1995 ) ou sur avec toi de Stephan Eicher ( 2003 ). Cette artiste plurielle étira ainsi  sa carrière sur six décennies, se produisant encore dans Les monologues du vagin en 2009. Mais c'est en 2000 qu'elle vécut un des plus grands moments de cet incroyable parcours, en lisant sur la scène du festival Nuits romantiques à Aix Mademoiselle Else d'Arthur Schnitzler. " Elle s'est tellement prise au jeu de ce drame intérieur qu'au baisser de rideau, elle était en larmes, me disant entre deux spasmes : " Personne ne m'a jamais demandé de lire ou d'incarner un personnage aussi dramatique. Il a fallu que j'atteigne 75 ans ". témoignera le pianiste Philippe Cassard, qui l'accompagnait. Parce queMicheline Dax, décédée le 27 avril 2014, à 90 ans, était bien sûr beaucoup plus que la " gugusse " des Branquignols. 

 

 

 

 

 

Micheline dax 3

Date de dernière mise à jour : 01/04/2021

  • 1 vote. Moyenne 1 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam